Histoire & développement

C’est parce qu’ils se sentent totalement isolés et extrêmement démunis qu’en 1962, des parents se regroupent pour s’entraider et tenter de trouver des solutions pour soigner leurs enfants qui présentent d’importantes difficultés de santé et des retards de développement très inquiétants.

A cette époque, le milieu médical est, lui aussi, totalement démuni et ne donne pas d’orientation sur la conduite à tenir pour soigner et rééduquer ces enfants qui ne correspondent pas à ce que l’on connaît sur le handicap.

Pourtant, en dehors de l’hôpital, il n’existe pas de structure qui puisse les accueillir, et les soigner. Ces enfants sont extrêmement fragiles, ils ont avant tout besoin de soins, de rééducation et d’une surveillance médicale constante.

N’ayant pas de solution, ces parents décident alors de prendre eux-mêmes leurs enfants en charge. Ils s’organisent et créent ce que l’on pourrait appeler aujourd’hui, une crèche familiale.

L’objectif est évident, mais loin d’être simple :

Accompagner dans tous les actes de la vie quotidienne,
soigner, éduquer, appareiller et rééduquer ces enfants en grande difficulté
sur le plan physique et présentant une déficience intellectuelle profonde,
auxquelles s’ajoutent parfois des handicaps sensoriels.

L’Association Marie-Hélène accueillera ces enfants sans aucune contre-indication médicale et sans limite d’âge.

C’est sur cet objectif que se regroupent les parents et qu’ils se constituent en Association le 8 octobre 1964.

Depuis cette date, l’Association Marie-Hélène est restée fidèle à l’objectif principal de ses fondateurs : Accueillir, soigner dans tous les sens du terme et accompagner tout au long de sa vie, la personne polyhandicapée. L’Association Marie-Hélène a toujours défendu avec beaucoup de conviction le principe que l’enfant accueilli ne devait en aucune circonstance se retrouver sans accompagnement du seul fait qu’il devienne adulte.

Pour répondre à cet engagement, l’Association Marie-Hélène crée au fur et à mesure que des nouveaux besoins ou modes d’accompagnement apparaissent, les structures adaptées pour les enfants, adolescents ou adultes polyhandicapés, et propose un mode d’accompagnement répondant au mieux aux attentes des familles.

Jusqu’en 1987, l’Association Marie-Hélène n’accueillera que des enfants polyhandicapés, à l’exception de quelques-uns qui présentent d’importants troubles du comportement et qui ne trouvent pas de lieu d’accueil dans le département de l’Eure ni dans les départements limitrophes.

Le Home Charlotte constitue alors un service indépendant pour ces enfants avec un mode d’accueil spécifique au regard des possibilités et des incapacités qu’ils présentent.

Suite à la circulaire Veil de 1995, et compte tenu des résultats obtenus auprès de ces enfants et adolescents autistes avec des  troubles sévères du comportement, la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales de l’Eure demande à  l’Association Marie-Hélène de créer un nouvel établissement pour enfants autistes.

Le Home Pascale, premier établissement à fonctionner en semi-internat, ouvrira ses portes en  à Evreux et accueillera 10 enfants atteints « d’autisme grave ».

Les résultats obtenus dès les premières années sont encourageants et assez surprenants. De ce fait, les demandes d’admission sont nombreuses. Son effectif augmentera très vite, et un service avec hébergement pour jeunes adultes, le Home Nicolas, sera créé en 2011 pour assurer la suite de l’ I.M.E.

 

Aujourd’hui l’Association Marie-Hélène est composée de 6 établissements :

  • Le Home Nathalie à Gouville
    Maison d’Accueil Spécialisée de 40 places.
  • Le Home Charlotte à Saint Georges Motel
    Maison d’Accueil Spécialisée de 60 places pour personnes polyhandicapées et d’une section spéciale pour adultes autistes.
  • Le Home Nicolas à Evreux
    Maison d’Accueil Spécialisée de 15 places.
  • Le Home Dominique à Evreux
    Établissement pour Enfants et Adolescents Polyhandicapés de 32 places
  • Le Home Pascale à Evreux
    Institut Médico-Educatif de 20 places avec section d’internat modulé de 5 Places
    S.E.S.S.A.D. de 22 places pour enfants polyhandicapés ou autistes.
    Unité d’Enseignement de 7 places pour enfants autistes.
  • Le Home Mickaël à Saint-Georges Motel (Ouverture 2017)
    Maison d’Accueil Spécialisée de 15 places pour adultes autistes.